Backspin : Ryder 1991... et Langer rata son putt

On peut être un monstre sacré du golf, une légende du jeu et connaître un petit moment de faiblesse. C'est ce qui est arrivé à Bernhard Langer en 1991.

Backspin : Ryder 1991... et Langer rata son putt
Cette année là... La France gagnait la Coupe Davis à Lyon, Marseille était champion de France de football, l'Australie remportait la 2ème Coupe du monde de rugby, Miguel Indurain ramenait le Maillot Jaune à Paris pour la première fois et Bernhard Langer "offrait" la 29ème Ryder Cup aux Etats-Unis (14,5 à 13,5) en ratant un putt resté célèbre.

C'était l'année 91 !

Les amoureux de golf n'ont pas oublié The Ocean Course et Kiawah Island (en Caroline du Sud), théâtre de ce grand moment de sport. Nous sommes au trou final d'un face-à-face inoubliable. Pour battre Hale Irwin, l'Allemand Bernhard Langer n'a plus qu'un putt à rentrer dans la dernière confrontation des traditionnels simples du dimanche disputés en match-play. Le moment est d'autant plus important que le dénouement approche.

L'équipe US retient son souffle. Les Européens de Ballesteros, Woosnam et consorts observent ...

Langer, passé pro à 15 ans et vainqueur de deux Masters, n'est pas le premier venu : 10 Ryder Cup au compteur, des nerfs d'acier, un palmarès aussi long que le beau Danube bleu ... Mais Langer va craquer. 

L'Allemand s'accroupit, ajuste sa visière blanche puis se dirige vers sa balle. Le trou n'est qu'à un mètre ! Et pourtant ! En ratant son putt, lors du dernier...