Les genoux du golfeur, sujet sensible !

Les genoux au golf sont particulièrement sollicités dans le swing. Et ce n'est pas l'ex numéro un mondial, Tiger Woods qui nous contredira.

Les genoux du golfeur, sujet sensible !
Avant de traiter le cas de Woods et d'analyser le mouvement de vos genoux lors d'un swing de golf, il est important d'en connaître les pathologies et comprendre l'articulation du genou.

Les pathologies du genou

Elles sont essentiellement micro traumatiques avec la répétition des flexions-extensions mais surtout les rotations du tibia sous le fémur. Les lésions concernent le cartilage (ulcérations sous rotulien), les ménisques (fissures), les tendons (tendinites). Les ligaments sont eux rarement touchés et si c'est le cas, par de rares entorses.

L'articulation du genou

Relativement complexe, elle est constituée :
- de l'articulation fémoro-tibiale entre l'extrémité inférieure du fémur (condyles) et l'extrémité supérieure du tibia (plateau tibial) recouvertes de cartilage.
- de l'articulation fémoro-patellaire entre la face antérieure de l'extrémité inférieure du fémur (trochlée qui forme une gorge avec deux versants) et la face postérieure de la rotule formant une crête postérieure recouverte d'un cartilage épais mais fragile: le cartilage sous rotulien.
- de l'articulation tibio-péronéale supérieure entre la tête du péroné et la face externe de l'extrémité supérieure du tibia.

Entre le fémur et le tibia ils existent des ménisques :...