Quelle alimentation pour le golfeur ?

Une bonne compréhension des contraintes physiologiques liées à la pratique sportive permet de définir au mieux les besoins énergétiques liés à la pratique du golf. Et non, un parcours de golf n'est pas une promenade de santé...

Quelle alimentation pour le golfeur ?
Il s'agit plutôt d'une marche d'environ 6 kms ponctués d'instants qui nécessitent une grande puissance musculaire. Par ailleurs, une très bonne vigilance est indispensable pour qui veut terminer dans de bonnes conditions. Et ce, sans compter le stress, surtout en fin de parcours.

Le golfeur doit pouvoir gérer au mieux tous ces aspects : endurance, puissance et vigilance !

Pour rappel, les muscles et le cerveau ont besoin d'énergie et plus spécifiquement d'adénosine tri-phosphate ou ATP. La scission de l'ATP fournit une quantité importante d'énergie. Cependant, les réserves d'ATP dans notre organisme sont minimes et ne permettent une mobilisation des muscles que de quelques petites secondes... Il est donc nécessaire de résynthétiser l'ATP au fur et à mesure des besoins. Trois grandes voies sont possibles pour cela: la créatine phosphate (CP), la filière glycolytique anaérobie et la filière glycolytique aérobie.

Cette dernière filière est la principale source de fourniture d'énergie chez le golfeur puisqu'il s'agit, en grande partie, d'un exercice modéré (40 % VO2 max). Il est donc important de veiller à bien la développer par un entraînement adapté et lui permettre de...